top of page

Comment sont nées les aurores boréales

Dernière mise à jour : 24 avr.


Aux premières nuits polaires, les étoiles étaient cachées par d'énormes nuages, épais et jaloux. Eux, pensaient-ils, n'étaient plus qu'une purée grise quand venait la nuit, et ils ne savaient comment faire pour se rendre beaux. En plus de cela, ils entendaient les humains déclarer qu'ils ne voyaient les étoiles qu'en leur absence, à eux, les nuages, ce qui les rendait particulièrement amers. Alors ils se sont concertés et ont décidé de cacher tout le ciel aux humains, afin que ces derniers ne puissent jamais s'extasier devant le ciel étoilé.
Ainsi cachées, les étoiles ne pouvaient plus communiquer avec les êtres humains, et ceux-ci perdaient le goût de la nuit. Ils se renfermaient dans leurs cabanes, se rassemblaient autour des feux et ne regardaient plus le ciel que quand, au sortir de la nuit, le soleil reparaissait et teintait les nuages de rose et d'orange.
C'était terrible pour les êtres humains, qui ne savaient plus où ils étaient dans l'univers (certains pensèrent longtemps qu'ils en étaient le centre). C'était terrible pour les étoiles, qui peu à peu oubliaient leurs histoires, et parfois jusqu'au langage.
Aussi les étoiles, derrière la couverture de nuages qui les étouffait, se sont mises d'abord, à chuchoter, puis à former des amas, des galaxies, des constellations, pour bien s'entendre, rassembler leurs idées, et résister à la tyrannie des nuages.
À un moment, une étoile naine eut une idée, qu'elle souffla à une géante bleue, qui la communiqua à toute la galaxie d'Andromède, qui envoya par comète un message au Grand Nuage de Magellan, lequel passa le mot à la Voie lactée, qui téléphona à la Galaxie du Tourbillon, qui prit l'idée très au sérieux.
C'est ainsi que toutes les étoiles, de concert, se mirent à souffler, souffler dans l'univers, pour envoyer vers la terre un vent de poussière d'étoile. Celles-ci étaient si fines qu'elles traversèrent sans peine l'épaisseur des nuages et vinrent saluer les êtres humains d'une caresse, jetant un rideau vert et rose sur le bord du monde.
C'est ainsi que sont nées les aurores boréales.

Aurore boréale, nuit polaire

27 vues

Comments


bottom of page