top of page

Lettre à l'enfant qui va naître


Je voudrais de te dire le mouvement de la Terre dans les étoiles et celui des étoiles quelque part loin qui naissent et dansent et meurent tout comme nous, les humains.
Je voudrais te dire que le monde dans lequel tu vas entrer a perdu son équilibre. Il a besoin de toi pour le retrouver, de toi et des autres aussi. Il est comme un enfant malade qu'il faut choyer pour qu'il retrouve ses couleurs.
Je voudrais te dire qu'il a toujours des beautés. Ouvre l'œil, tends l'oreille. Cueille-les comme autant de trésors et range-les en toi dans une petite boite, que tu pourras ouvrir, la nuit, si tu es triste.
Je voudrais te dire tout l'amour qui déborde des êtres et qu'on ignore, par habitude, par lassitude, ou parce qu'il reste caché. Ne cache jamais celui que tu portes aux autres.
Je voudrais te dire que les mots que tu apprendras ne suffisent pas à dire les mondes tels qu'ils continuent de s'étendre et de se transformer chaque seconde. Il en faut d'autres pour ne pas perdre pied, d'autres pour ne rien oublier, d'autres pour les relier.


34 vues

Comments


bottom of page