top of page

Dinguerie 2

Ce qui est fou, c’est l'intarissable joie des enfants.
Ce qui est fou, c’est l’odeur puissante qui surgit quand il a plu.
Ce qui est fou, c’est que des éléphants s’enivrent en mangeant des fruits fermentés.
Ce qui est fou, c’est les milliards de nuances du ciel : des bleus, des gris lourds ou caressants, et ces flamboiements de couleurs diaprées à l’aurore et au crépuscule.
Ce qui est fou, c’est l’infinie douceur de ta peau.
Ce qui est fou, c’est qu’à l’intérieur de nos corps se fondent et s’effondrent des états et empires microscopiques.
Ce qui est fou, c’est qu’on peut avoir une discussion très sérieuse avec un chat.
Ce qui est fou, c’est la curiosité tout en yeux des escargots.
Ce qui est fou, c’est qu’on n’aura jamais fini d’explorer tous les chemins.
Ce qui est fou, c’est que la terre tourne sans nous étourdir.
Ce qui est fou, c’est que le lapin réclame un câlin.

Féerie du soir avec montagnes, renard et lapin
Paysage 2, aquarelle, Claire Avelyn

Poème inspiré de "Dinguerie", de Thomas Vinau, dans
Debout dans les fleurs sales.
20 vues

Commentaires


bottom of page